ANGELINNA, Proposition #2 

Roger KOCKAERTS - INTERPRETATIONS PHOTOGRAPHIQUES 

Pour sa deuxième proposition l'association ANGELINNA propose dans ses vitrines des œuvres du photographe bruxellois Roger KOCKAERTS (1931) spécialiste des techniques photographiques. Il présentera une sélection à partir des deux séries de recherches « soldats inconnus » et « recyclage », liées à la mémoire et aux médiums photographiques.

« Projet soldats inconnus »

Le procédé photographique historique « carte de visite » a été inventé au début du siècle dernier. La carte de visite se présente comme le portrait d'un personnage dont le tirage est collé sur un carton de dimensions standardisées. Elles ne mentionnent jamais le nom du personnage photographié. Afin d'éliminer les dernières traces d'une reconnaissance physique, les traits du visage sont enlevés par grattage au scalpel. Les procédés utilisés sont le tirage à l'albumine, le tirage au charbon et le procédé argentique. Les cartes de visite manipulées sont présentées dans une enveloppe neutre et encadrés dans un encadrement carré.

Projet « recyclage »

Une collection de plaques de verre historiques d'auteurs inconnus, souvent abimées est recyclée en imprimant les plaques sur un papier de haute qualité à l'aide du procédé au palladium. Le but de ce concept est d'éloigner les objets de leur sens original et, en combinaison avec une représentation sophistiqué, de leur offrir une nouvelle existence conne objet d'art..

VOTRE TITRE

ANGELINNA, proposition #2 , Roger KOCKAERTS INTERPRETATIONS PHOTOGRAPHIQUES , vue d'ensemble 

Roger KOCKAERTS - Unknown Soldiers Project Exclusive manipulated original 20th century portrait - 1/1 2014 10,5 x 6,4

© Roger Kockaerts

Roger KOCKAERTS - Projet « recyclage » © Roger Kockaerts.

article de Jean Marc Bodson, Arts Libre, décembre 2018

ANGELINNA, Proposition #1 - 

Michel CLERBOIS - "PHOTO D'ART" -

ANGELINNA, Proposition #1 - Michel CLERBOIS - "PHOTO D'ART" , vue d'ensemble 

© Michel Clerbois

 Michel CLERBOIS - PHOTO D'ART n 4,  2017,  cyanotype © Michel Clerbois

proposition #1

MICHEL CLERBOIS

PHOTO D'ART

Michel Clerbois (B, 1958) est un artiste plasticien pluridisciplinaire. Depuis les années 80, il a entamé une réflexion sur l'art et sa représentation, à partir des concepts d'objectivité/subjectivité, d'indiciaire, de traces et d'empreintes. Pour cette exposition, il présente une série de photographies réalisées en 2017 en cyanotypie*, une technique de la photographie, marginale du XIXe siècle, qui fait l'objet d'un regain d'intérêt depuis quelques années. Une douzaine de cyanotypes ont été réalisés par l'artiste durant l'été 2017, à partir de deux plaques de verre d'anciennes enseignes d'un magasin de photographie. Le temps a passé sur ces verres abimés et usés, objets trouvés, désuets et déclassés. Ils sont des témoignages d'une certaine histoire de la photographie. "La Photographie d'Art" sujet vague, flou pourrait-on dire ! avec un petit côté désuet et ringard. La série "PHOTO D'ART" fonctionne comme concept sur le sujet photographique: elle est le sujet et l'objet. La plaque de verre comme négatif. L'image faite "par contact" en une représentation 1/1 du négatif /positif, issu de ce corps à corps. Des variations sur le thème donne à voir diverses possibilités formelles qui font écho à la pratique de la photographie, comme le net et le flou, les niveaux de lecture, le développement, la saturation, mais aussi à la pratique picturale en appliquant le produit sensible, au rouleau en monochrome homogène ou au pinceau avec des nuances et des réserves

"PHOTO D'ART", ce pourrait-être la métaphore de toute la photographie pré-digitale; avec l'utilisation de la lumière, du travail physique du développement et de la transformation chimique du support et l'apparition de l'image qui ont tant fasciné les photographes depuis l'invention de celle-ci; mais aussi une proposition conceptuelle des thématiques comme le paysage, le portrait, le nu, le reportage, le document,.... mais aussi à des pratiques de la photographie sans appareil comme le photogramme, le cliché verre, le chimigramme.


* Le cyanotype est un procédé photographique monochrome négatif ancien, par le biais duquel on obtient un tirage photographique bleu de Prusse, bleu cyan. Cette technique a été mise au point en 1842 par le scientifique et astronome anglais John Frederick William Herschel. Cette technique est ensuite utilisée par la botaniste Anna Atkins qui va la développer pour ces recherches et en 1843, commence la publication des British Algae qui est le premier ouvrage publié à utiliser des phonogrammes réalisés par cyanotype. En 1853 et 1854 deux autres livres utilisant la même technique, Cyanotypes of British and Foreign Ferns et Cyanotypes of British and Foreign Flowering Plants and Ferns, seront publiés.