ANGELINNA, Proposition # 10

JEAN-MARC LIBEN-STEYNS  - Souvenirs d'un futur proche

Phase 2 - Mélancolie de l'absence, juillet 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 2 Mélancolie de l'absence, juillet 2020

© Jean-Marc Liben-Steyns

 Phase 2 - Mélancolie de l'absence, projets

Jean- Marc LIBEN-STEYNS,  Phase 2, Mélancolie de l'absence, juillet 2020 projet 01  , photographie originale retouchée, 20 x 29 -250 e

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Phase 2, Mélancolie de l'absence, juillet 2020 projet 00, photographie originale retouchée, 20 x 29 -250 e

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Phase 2, Mélancolie de l'absence, juillet 2020 projet 03  , photographie originale retouchée, 20 x 29 -250 e

© Jean-Marc Liben-Steyns

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Phase 2, Mélancolie de l'absence, juillet 2020 projet 02, photographie originale retouchée, 20 x 29 -250 e

© Jean-Marc Liben-Steyns

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Phase 2, Mélancolie de l'absence, juillet 2020 projet , photographie numérique, 3 "ex . 3 x 12 x 12 - 150e

© Jean-Marc Liben-Steyns

Phase 1 - Souvenirs d'un futur proche, juin

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 

 © Jean-Marc Liben-Steyns

Pour cette dixième proposition dans les vitrines d'ANGELINNA, 

Jean-Marc LIBEN-STEYNS (1964, Cologne - vit et travaille à Bruxelles) a choisi de décliner son installation en trois phases successives, chacune d'elles visible pendant un mois. La première phase de l'exposition sera visible à partir du 4 juin 2020.

Ces Souvenirs d'un futur proche s'inscrivent naturellement dans la démarche habituelle de l'artiste dont le propos consiste depuis longtemps déjà à tenter de définir la place de l'humain dans son environnement, un rapport complexe qui l'emmène du meilleur au pire (et vice-versa).

Les trois actes de cette dramaturgie plastique invitent le spectateur à s'interroger sur sa responsabilité (la sienne propre tout autant que celle de la société dont il n'est qu'un des rouages) face au sort qui, ici comme ailleurs, semble réservé à la nature, en l'occurrence ici les forêts agressées de bien des manières.

Liben-Steyns travaille au départ de photographies, mais celles-ci ne constituent qu'une matière première, une trame altérée par l'apport de différents médiums: de la peinture, essentiellement, mais aussi l'utilisation de la lumière comme élément intégré à l'œuvre ou encore l'apport d'objets trouvés.

Nous assistons donc au déclin (l'inexorable effacement), à la mort (symbolisée entre autres par un éclairage irréel) puis à la renaissance de la forêt qu'il convient bien évidemment d'envisager comme une métaphore.

Après ces déboires, ce drame, la vie reprend peu à peu ses droits, comme en atteste le retour de la couleur.

S'il ne peut prédire l'avenir, l'artiste se pose en témoin engagé, en lanceur d'alerte qui ne peut se résoudre entièrement au pessimisme noir ou à une situation sans issue « vivable ».

Alain D'Hooghe, mai 2020

Souvenirs pour un futur proche, 2020 - divers projets

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 1 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5 - 300 e

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 2 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- collection privé

© Jean-Marc Liben-Steyns

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 3 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- collection privé

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 4 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- collection privé

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 6 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- collection privé

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 9 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- 300 e

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 10 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- 300 e

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 15 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- 300 e

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 20 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- 300 e

© Jean-Marc Liben-Steyns 

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 28 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- 300 e

© Jean-Marc Liben-Steyns

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 30 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- 300 e

© Jean-Marc Liben-Steyns

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 projet 31 , photographie originale retouchée, 15 x 27,5- 300 e

© Jean-Marc Liben-Steyns

Jean- Marc LIBEN-STEYNS, Souvenirs d'un futur proche, phase 1, 2020 vue d'ensemble 



Edition (à paraître en août )

Une petite édition liée aux 3 installations sera publiée pour la fin des expositions au mois d'août, bilingue Fr / An, en format 21 x 15, accompagnée d'un texte d'Alain d'Hooghe

Prix : 12 euro

Une édition limitée de cette publication accompagnée d'un tirage numérique A5 sera réalisée et vendue 

au prix de 50 euro.

Cette édition peut-être réservée dés à présent.