ANGELINNA Proposition #5,

    Yonghi YIM - Bascule I, II, III

                           ANGELINNA Proposition #5, Yonghi YIM, Bascule II, vue ensemble.


                         ANGELINNA Proposition #5, Yonghi YIM, Bascule I, vue ensemble.

Yonghi YIM

Bascule I, II, III

A l'acte unique et irréversible du dessin s'opposerait la production multiple et mécanique de la lithographie. Après dix années de dessin, en venir à la lithographie a été pour Yonghi Yim une manière de réinterroger sa pratique et de donner un rôle singulier à l'outil industriel. Le geste technique, l'objet même de la pierre, l'imposante presse, le passage machinal du rouleau mais aussi le temps nécessairement long de création l'ont menée à de nouvelles prises de position dans son travail. En allant au maximum des mesures des outils mais aussi celles de son propre corps, elle entre volontairement au contact des limites qui lui sont imposées. Dans la lithographie comme l'expérimente Yonghi Yim il s'agit de dépasser l'efficacité du procédé d'impression pour recueillir ce qu'il a d'insaisissable. Autrement dit, chaque geste importe mais n'induit pas un résultat souverain. Ainsi de manière itérative, à la surprise ou l'accident survenus à la surface du papier se rejoue la légitimité de l'idée. Et si partir de la technique semble une manière d'évacuer les conventions esthétiques, ce serait davantage pour Yonghi Yim une manière de réunir de présupposés contraires. Tant la précision que l'imprévisible peuvent alors donner lieu à des évidences artistiques.

Cécile Vandernoot, Mars 2019

L'exposition dans les vitrines ANGELINNA se déroulera en 3 volets, du 12 mai au 31 août 2019 :

Bascule I, 12.05 - 20.06 2019

Bascule II, 23.06 - 24.08 2019

Bascule III, 26.08 - 31.08 2019

To the unique and irreversible act of drawing one could oppose the multiple and mechanical production of lithography. After ten years of drawing, coming to lithography was for Yonghi Yim a way to reinterrogate her own practice and give a singular role to an industrial tool. The technical gesture, the stone itself, the imposing press, the mechanical passage of the roller but also the necessarily long time of creation have led her to adopt new postures towards her work. By reaching out the maximum of the measurements of the tools but also those of her own body, she voluntarily comes into contact with the limits imposed on her. In lithography, as Yonghi Yim experiments it, the purpose is to go beyond the efficiency of the printing process and seeks to perceive what is elusive. In other words, each move is important but does not induce a sovereign result. Thus, iteratively, the surprise or the accident appearing on the surface of the paper allows to question the legitimacy of the idea. And if starting from technique seems to be a way of evacuating aesthetic conventions, it is for Yonghi Yim more a way to bring together contrary presuppositions. Both precision and unpredictability can then give rise to artistic evidences.

Cécile Vandernoot, March 2019


The exhibition at ANGELINNA will take place in 3 parts, from May 12th to August 31st 2019 :

Bascule I,12.05 - 20.06 2019

Bascule II, 23.06 - 24.08 2019

Bascule III, 26.08 - 31.08 2019