ANGELINNA Proposition #6,

    Michel CLERBOIS - TERRITORIES

                           ANGELINNA Proposition #6, Michel Clerbois, TERRITORIES, vue ensemble.


                     Michel Clerbois - Territoires, 2018 - technique mixte sur miroir, 85 x 80 © Michel Clerbois

      Michel CLERBOIS - TERRITORIES

« Le véritable problème est celui de la relation du ou des monde(s) de l'art avec ce qui n'est pas de l'art. » Jean-Marie Schaeffer

Les vitrines d'Angelinna sont-elles un territoire ! ?

La notion de territoire est très sensible.

Si le territoire est par définition un espace fermé, défini ! Inversément, les notions et domaines des territoires sont ouverts, polysémiques et difficilement cloisonnables.

Ils touchent presque tous les domaines ; de la géographie, à l'Histoire, à la géo-politique, à la finance, à l'éthologie, à l'écologie,. au corps !

Dans ces différences appréhensions, le territoire se décline encore suivant l'angle de lecture et la zone culturelle et intellectuelle de chaque société, de chaque groupe, de chaque individu, donnant de multitudesévolutions singulières, au fil des siècles, de l'historicité humaine.

Et aussi en dehors, car tout être vivant se crée son territoire, son espace de survie et la géologie nous enseigne que le monde est en mouvement constant.

Dans ce contexte, les vitrines d'Angelinna peuvent apparaitre comme un territoire singulier. Un espace de présentation voué à l'art contemporain et à ses expérimentations, à la fois privé et public, un espace fermé mais visible, situé dans l'espace visitable de la galerie Rivoli, lui même dans un rapport particulier avec le quartier Bascule, et la ville...

L'Objet, le Déplacement, l'Art, Le Lieu, la Frontière, le Territoire, la Définition, la Perception, le Travail, la Plus Value, l'Oeuvre .... Le Corps, La Présence, l'Absence, la Mort, la Mémoire, la Survie, la Vie, la Crise, le Reflet, la Vision, l'Obsolescence, la Mouvance, la Définition, l'Autre,....sont autant de choses qui me sont passées par la tête et qui passeront dans les vitrines !

Ces différentes composantes de l'exposition ont été choisies par rapport aux notionsde territoires. L'exposition sera une installation in process. Les oeuvres seront interactives entre elles durant la durée de l'exposition et les présentations modifieront les rapports entre les différentes composantes, laissant libres cours aux interprétations et à l'appréhension du visiteur.

Michel Clerbois, Août 2019

« The true problem is that of the relation of the world(s) of art with what is not art. » Jean-Marie Schaeffer

Are the windows of Angelinna a territory ! ?

The notion of territory is very sensitive (almost as much as artists).

If the territory is by definition a closed space, this is clear! If it is not, the concepts and domains of the territories are open, multi-layered and difficult to separate.

They affect almost all areas; geography, history, geopolitics, finance, behavior , ecology even the human body!

In these different interpretations, the territory is still divided according to each particular point of view and the cultural and intellectual space of each society, of each group, of each individual, producing many singular evolutions, over the centuries of human historicity. 

 Besides, every living being creates its own territory, its living space, while geology teaches us that the world is in constant motion.

In this context, the windows of Angelinna can appear as a territory. A presentation space devoted to contemporary art and its experiments, both private and public, a closed but visible space, located in the public realm of the Rivoli gallery, itself in a special relationship with the Bascule district and the city as a whole.

Object, Displacement, Art, Place, Frontier, Territory, Definition, Perception, Work, Value, Work .... Body, Presence, Absence, Death, Memory, Survival, Life, Crisis, Reflection, Vision, Obsolescence, Movement, Definition, Other, .... so many ideas that passed through my head and will be visible through the gallery windows!

These different components of the exhibition were chosen in relation to the notion of territories. The exhibition will be an in process installation. The works will interact with each other throughout the duration of the exhibition and the presentations will modify the dynamic between the different components, giving free rein to the visitors' different perceptions.


Michel Clerbois, August 2019